Nos vins

ANJOU ROUGE LES COTEAUX D’ARDENAY 2011

Sur les coteaux du hameau d’Ardenay, à côté de deux moulins restaurés, poussent cabernets francs et cabernets sauvignons, sur les roches laissées par de très anciens volcans. Travail du sol, rendements limités, maturité. Le millésime 2011 est tout en finesse. A la cave, infusion longue, douce. Vin de « TERROIR » les COTEAUX D’ARDENAY présentent des arômes complexes et profonds alliés à une bouche fraîche et longue, ligérienne. La trame dense et structurée, mais fine, de ce vin permettra une confrontation harmonieuse avec des viandes rouges de caractère, gibiers, gigot d’agneau, côtes de boeuf ou entrecôtes, bavette ou onglet.complexes et profonds alliés à une bouche fraîche et longue, ligérienne. Les plats hivernaux seront également les bienvenus (daubes, civets,….).


FR-BIO-01 Agriculture France

CABERNET FRANC Les dates d’implantation du Cabernet en Anjou sont sujettes à discussions : XIe siècle (source : abbaye du Ronceray à Angers "on trouve la vigne et le vin de Bordeaux en Frémur -Angers-), ou XVIIe : par l’abbé Breton, intendant de Richelieu ? Mais avec certitude plus tardivement dans notre Anjou Noir, dans les années 60 au Domaine familial, et pour faire des rosés, à l’origine. Car l’encépagement du Domaine Juby était enregistré en chenin en 1924. Les vins rouges étaient auparavant issus de plants directs issus de l’après phylloxéra, du pineau d’Aunis (XIIIe siècle, le Clairet d’Henri Plantagenet à la cour d’Angleterre) et du grolleau, cépage trouvé à l’état sauvage au début du XIXe siècle du côté de Chinon. Dans la famille, ces rouges n’étaient pas commercialisés à l’époque, ils étaient réservés à la consommation familiale. CABERNET SAUVIGNON Le cabernet sauvignon ne fait pas partie des appellations Saumur, ni Chinon, Bourgueil...mais il a été adopté, même s’il est très minoritaire, dans la partie "noire" (schisteuse, ouest) de l’Anjou, où dans des conditions de sols bien exposés, il peut apporter complexité et structure. Les cabernets sont à leur limite nord de culture, en Anjou. Sur nos sols schisteux, ils peuvent donner de beaux vins de terroir et de garde, à condition de limiter leurs rendements, de les vinifier en douceur et finesse. Ils offrent alors les caractéristiques de structure et de fraîcheur des vins des terroirs du nord.


Cépages utilisés (en %) Cabernet franc 70% Cabernet sauvignon 30%
Age moyen des vignes Cabernet franc : 21 ans Cabernet sauvignon : 36 ans Superficie des vignes pour cette cuvée 2ha
Rendement (Hl/Ha) 32 Nombre de bouteilles pour cette cuvée 8400 0.75cl
Récolte manuelle 1 passage Nombre de tries
Vinification et Elevage Accoucher les vins, et non les fabriquer : ne pas intervenir, ou au minimum, est un choix très exigeant, demande de la précision et parfois…beaucoup de travail ! Ni levurage, ni chaptalisation…. – Eraflage 100% - macération de type infusion, – 40 jours de cuvaison. Elevage en fûts bourguignons de plusieurs vins.
Mise en bouteilles 30 mai 2012 Type de bouteille bourgogne légère
% vol Acquis 13 SO2 Libre (mg/l) 14
Sucres résiduels (G+F) 0 SO2 Total (mg/l) 32
% vol Total pH 3.61
Extrait sec Réduit (g/l) Acidité volatile (g/l en H2SO4) 0.61
Nature du sol et du sous-sol
Les coteaux du petit hameau d'Ardenay, sont perchés au dessus du Layon, à côté des moulins, à Chaudefonds sur Layon. Cabernet franc sur altération de schistes micacés, de grès du houiller, avec des cinérites (cendres volcaniques sédimentées dans l'eau). Cabernet sauvignon sur rhyolithe (roche volcanique riche en silice) plus ou moins altérée.
Acheter en ligne Votre casier est vide.

Paiement Securise

 

SAS Domaine Patrick BAUDOUIN - Princé - 49290 CHAUDEFONDS-SUR-LAYON
FRANCE - Tél./Fax : +33 (0)2 41 74 95 03


"l'abus d'alcool est dangereux pour la santé" (article L.3323-4 du code de la santé publique)
"C'est la pénicilline qui guérit les hommes, mais c'est le bon vin qui les rend heureux". (Alexander Fleming)