Profession de terroir

SAPROS POUR LES LIQUOREUX

Le 12 janvier 2001, à Macon, chez Jean Thévenet, 13 vignerons ont fondé une association dénommée "SAPROS" dont les statuts indiquaient : "Les vins moëlleux ou liquoreux obtenus exclusivement par concentration naturelle sont rares en France. Ces vins d’exception, quand ils sont issus de pratiques à la vigne et au chai, respectueuses de la nature, sont une expression très particulière, magique, de leurs terroirs et cépages propres, dont ils traduisent et subliment les spécificités." Jean Thévenet, Domaine de la Bongran, en fut le premier président, et Alexandre de Lur Saluces, alors à Yquem, le président d’honneur. L’objet de cette association : "L’association a pour objet la reconnaissance des vins naturellement doux, moelleux et liquoreux obtenus par la présence du Botrytis, par passerillage naturel ou par l’action conjuguée des deux. Les membres de l’association partagent une morale fondée sur le refus du productivisme, de l’homogénéisation, de la banalisation et sur la recherche de l’harmonie avec la nature aussi bien dans les pratiques à la vigne qu’au chai. L’association a pour but de favoriser les retrouvailles entre ces vignerons et les amoureux des vins authentiques."

Pendant plusieurs années, l’association SAPROS a communiqué sur les vins liquoreux de botrytis obtenus exclusivement par concentration naturelle, organisant de nombreuses dégustations, repas, communications, en France (Vinexpo,...) en Espagne (Vinoble), en Italie (Slow Food..) Ce travail a contribué à mieux faire comprendre le caractère exceptionnel des ces grands vins rares, à faire découvrir le plaisir qu’ils peuvent procurer dans de multiples occasions, et les accords fabuleux qu’ils permettent avec de très nombreux mets. SAPROS a contribué à la restriction réglementaire des procédés artificiels d’obtention de sucres résiduels dans les vins revendiquant le statut de liquoreux, à l’évolution des vins liquoreux vers le retour à l’authenticité : « les vins liquoreux ne doivent être que les enfants naturels et hasardeux du soleil, du vent, du brouillard et du Botrytis. Là est leur magie. »

Cet enjeu est toujours actuel, comme en témoigne ce débat à la Cité des vins de Bordeaux https://www.youtube.com/watch?v=WMs... la pratique de procédés artificiels d’obtention de sucres résiduels dans les vins, encore autorisée, bien qu’en voie de restriction, en France, ayant largement nuit à la qualité et à la notoriété de ces vins exceptionnels, ayant abouti à une confusion dommageable des amateurs de vin entre "sucres d’enfer et sucres de paradis", ainsi quel l’écrivait joliment le vigneron alsacien André Ostertag.

DINER SAPROS VINEXPO 2003
SAPROS
ANDRE OSTERTAG SUCRE D’ENFER SUCRE DE PARADIS
VINEXPO 2005

http://www.sapros.org http://sapros.unblog.fr/sapros/

 

Domaine Patrick BAUDOUIN - Princé - 49290 CHAUDEFONDS-SUR-LAYON
FRANCE - Tél./Fax : +33 (0)2 41 74 95 03


"l'abus d'alcool est dangereux pour la santé" (article L.3323-4 du code de la santé publique)
"C'est la pénicilline qui guérit les hommes, mais c'est le bon vin qui les rend heureux". (Alexander Fleming)