Le domaine

NOS TERROIRS

Aujourd’hui, le Domaine Patrick Baudouin compte 13,5 hectares de vignes en production. 10 Ha de chenin, 3,5 de cabernet franc et sauvignon, sur les communes de Chaudefonds sur Layon, Saint Aubin de Luigné, Rochefort sur Loire (Quarts de Chaume), Savennières... En cliquant sur "agrandir le plan", à droite, vous accédez au vignoble directement sur Google Earth. Sinon, sous la carte, vous pouvez accéder à la description de : NOS TERROIRS, NOS CEPAGES ANJOU NOIR

Socle schisteux, sols volcaniques, grès, quartz, sols carbonifères, cendres volcaniques sédimentées, sols minces, limoneux plus qu’argileux... Nous sommes à l’extrémité est du Massif Armoricain. La faille qui a formé le système des Coteaux du Layon vient de Bretagne et ne s’arrête pas au Layon. Elle joue d’ailleurs encore parfois, doucement. Au Nord de la faille, les coteaux se sont formés, ils s’élèvent à 80 mètres maximum. La vallée du Layon forme un L, ou V, selon les endroits, pierreux, orienté sud-est/nord-ouest. Les vignes de Savennières, surplombant la rive droite de la Loire, à 10 km au nord de la vallée du Layon, partagent fondamentalement le même socle, et le chenin y est aussi roi.

NOS TERROIRS : UNE RICHESSE ET DIVERSITE INCROYABLES

Le paradis des géologues : en 50 mètres ils parcourent des centaines de millions d’années, une vraie machine à remonter le temps. Le parcellaire du Domaine repose donc sur 3 grandes époques géologiques :

le Carbonifère, (Paléozoïque, 360 à 300 millions d’années) : les Touches, Les Bruandières, Sous Les Moulins, Les Zersilles) la série de Saint Georges (Paléozoïque, 480 à 360) : Bellevue à Savennières, la Fresnaye) le Précambrien/Briovérien : (550) : le Cormier au chat, le Cornillard, les Saulaies, les Gats.

Les principaux faciès de roche-mère sont constitués de schiste à tendance pourpré (Bellevue), de schistes gréseux ou conglomérats pour le carbonifère, et de métagrauwacke (schiste gréseux métamorphisé) plus ou moins friable pour briovérien.

En terme de milieu viticole les milieux Roche (60%) et Altération (20%) dominent sur le parcellaire du Domaine, ce qui est en phase avec l’encépagement à dominante de chenin. Le milieu Roche se définit par un sol superficiel (<60cm) qui repose sur un substrat géologique bien identifié. Le milieu Altération correspond à des sols moyennement profonds (70 à 110cm) issus de la roche-mère sous-jacente.

Protégée au sud par un relief culminant à 220m, la vallée du Layon connaît une faible pluviométrie, inférieure à 600mm sur trente ans. Par contre, son ouverture sur l’ouest et sa proximité de l’Océan Atlantique sont déterminantes. De surcroît, les Coteaux, particulièrement dans leur dernier tiers, sont entre deux cours d’eau : Loire et Layon. L’ensemble est donc soumis à une hygrométrie et à une ventilation qui font du botrytis une donnée fondamentale de notre terroir : tous les ans il et là, toujours tentateur, toujours risqué... Les vignes de Savennières, surplombant la rive droite de la Loire, à 10 km au nord de la vallée du Layon, partagent fondamentalement le même socle, et le chenin y est aussi roi.

LE CHENIN, DANS L’ANJOU NOIR

CHENIN : Le Chenin est LE vrai cépage de notre région. Son origine est encore mal connue, un de ses parents est le savagnin. Rustique, il est aromatiquement peu intéressant quand il est variétal. Son intérêt dans la Loire est d’être en limite nord de maturité. Là, s’il est bien mené, à rendements corrects et bien vendangé, il est une "pompe à terroir", et peut sublimer celui-ci par la pourriture noble. C’est le paradoxe du chenin : ce rustaud demande la plus grande attention pour révéler toute sa finesse. Et il peut couvrir toute la gamme des grands blancs, des secs, des tendres, des pétillants naturels, des moelleux et des liquoreux..

POUR TOUT (OU PRESQUE) SAVOIR SUR LE CHENIN, http://www.musee-vigne-vin-anjou.fr... actes de la journée d’étude chenin tenue à Faye d’Anjou en août 2015

ANJOU BLANC SEC ET COTEAUX DU LAYON DOUX

Pour avoir tenté de forcer la nature à partir du début du XXe siècle, en fabriquant par des moyens "surnaturels" des volumes importants de vins doux ou liquoreux quel que soit le millésime, la région a mis en difficulté les vins de chenin, en faisant des Layons manquant de naturel, et des secs sans intérêt. Le mouvement de retour à des liquoreux naturels va avec le renouveau complet de la qualité des chenins secs sur nos terroirs schisteux. En fonction du millésime, de la parcelle, de l’inspiration du vigneron, toute une palette d’Anjou blancs se redéploie, qui n’a rien à envier aux autres grands blancs secs que les différents vignobles de notre pays, et d’ailleurs, peuvent proposer.

CABERNET FRANC CABERNET SAUVIGNON

Les dates d’implantation du Cabernet en Anjou sont sujettes à discussions : XIe siècle (source : abbaye du Ronceray à Angers "on trouve la vigne et le vin de Bordeaux en Frémur -Angers-), ou XVIIe : par l’abbé Breton, intendant de Richelieu ? Mais avec certitude plus tardivement dans notre Anjou Noir, dans les années 60 au Domaine familial, et pour faire des rosés, à l’origine. Car l’encépagement du Domaine Juby était enregistré en chenin en 1924. Les vins rouges étaient auparavant issus de plants directs issus de l’après phylloxéra, du pineau d’Aunis (XIIIe siècle, le Clairet d’Henri Plantagenet à la cour d’Angleterre) et du grolleau, cépage trouvé à l’état sauvage au début du XIXe siècle du côté de Chinon. Dans la famille, ces rouges n’étaient pas commercialisés à l’époque, ils étaient réservés à la consommation familiale.

Les cabernets sont à leur limite nord de culture, en Anjou. Sur nos sols schisteux, ils peuvent donner de beaux vins de terroir et de garde, à condition de limiter leurs rendements, de les vinifier en douceur et finesse. Ils offrent alors les caractéristiques de structure et de fraîcheur des vins des terroirs du nord.

 

SAS Domaine Patrick BAUDOUIN - Princé - 49290 CHAUDEFONDS-SUR-LAYON
FRANCE - Tél./Fax : +33 (0)2 41 74 95 03


"l'abus d'alcool est dangereux pour la santé" (article L.3323-4 du code de la santé publique)
"C'est la pénicilline qui guérit les hommes, mais c'est le bon vin qui les rend heureux". (Alexander Fleming)